5 bonnes raisons de demander à votre employeur d’intervenir dans votre abonnement de coworking

Quitter votre table de salle à manger et parler à un être très humain, vous en rêvez? Le coworking peut vous aider à relever ces deux défis. Et un troisième aussi: celui de faire gagner des sous à votre employeur.

Au Mug, il y a des indépendant(e)s, des entrepreneur(e)s, des dirigeant(e)s de PME, des artistes à leur compte… Mais aussi des employé(e)s qui préfèrent nos maisons à leur salon. Parce qu’ils y retrouvent des profils avec lesquels échanger, des skype rooms équipées et du café en grains. Envie de faire comme eux en 2021? On liste au moins 5 bonnes raisons de demander à votre employeur de souscrire à un abonnement pour vous.

1. Il réduit ses coûts

C’est simple: s’affilier à un espace de coworking permet d’éviter la location ou l’achat de bureaux démesurément grands. Une manière judicieuse, aussi, de baisser ses frais fixes (gaz, électricité, assurances, nettoyage…) et imprévisibles (changer un stock de chaises de bureau, ça coûte cher). Zéro tracas, zéro blabla, mais une formule tout compris, chaque mois.

2. C’est lui qui décide

Les services et tarifs des coworkings sont nombreuses et répondent aux besoins spécifiques de chaque entreprise: un bureau privatif ou partagé, un accès ponctuel à un poste de travail, des locations régulières de salles de réunion… C’est votre boîte qui choisit la formule qui lui convient.

3. Vous travaillez mieux

Machine à café de pointe, salles de réunion équipées, wi-fi rapide comme l’éclair… Les équipements d’un centre de coworking sont plus qualitatifs que ceux dont on dispose à domicile. Mieux outillé(e), vous êtes moins fatigué(e), irrité(e), et donc plus rentable.

Travailler dans un cadre professionnel, y croiser des gens qui bossent (plutôt que votre poisson rouge) vous encourage à vous concentrer, vous aussi. En bonus, vous séparez vie privée et vie pro: un équilibre ténu qui peut faire toute la différence.

4. Vous prospectez

Les coworkings sont des lieux de networking par essence. Grâce à des événements fédérateurs et des espaces de travail partagés, les membres se rencontrent, souvent de manière informelle, et s’inspirent les uns les autres (“Oh, un journaliste pour relire mon post Facebook”, “Oh, un juriste pour m’aider à déchiffrer un contrat”). La cerise sur le gâteau? Le coworking vous permet d’élargir vos horizons: vos “collègues” sont autant de clients potentiels. En passant du temps avec des travailleurs de son secteur ou d’un secteur éloigné, un coworker multiplie ses chances de développer la visibilité de son entreprise.

5. Vous êtes partout à la fois

Être membre du Mug, c’est avoir accès aux trois centres de l’enseigne, sans frais supplémentaires. Vous voici prêt(e) à migrer du Quartier européen à la dynamique avenue Louise en une journée. Vous vous engagez dans notre centre d’Enghien? Nos succursales de Bruxelles vous ouvrent leurs portes 365 jours/an, et inversement.

Nous restons les moins chers

The Mug est géré par des freelances qui y travaillent. Et puisqu’aucun frein financier ne devrait vous empêcher de créer, innover, brainstormer, nous veillons à rester les moins chers du marché. Consultez nos tarifs sans tarder.

cool coworkers

 

Sur le site de The Mug, il y a aussi…

Appel direct