Portrait d’un coworker: Pierre Guillerm

Portrait d’un coworker: mais qui es-tu Pierre Guillerm?

Pierre, c’est le coworker qui vous laisse parfois d’irrésistibles biscuits près de la machine à café. La semaine dernière, Stephan, cofondateur du Mug, a pris un café avec lui (il n’avait pas de biscuit).

Pierre est un “trublion” de Michel et Augustin, comprenez un employé de la célèbre start-up française spécialisée dans les biscuits très gourmands (dont Danone vient d’acheter 40%). Il s’occupe du développement commercial de Michel et Augustin dans le Benelux. Sa figurine à la Bananeraie le rappelle d’ailleurs tous les jours à ses collègues de Paris. Car oui, là-bas, les employés sont des trublions, les bureaux sont une bananeraie, on y crée des Vaches à Boire entourés de Toqués, et caetera, et caetera. Ce sont tous les éléments d’une identité d’entreprise extrêmement forte. Déclinée en guérilla marketing avec beaucoup de cohérence, elle est un des éléments-clés du succès. Le plus beau coup restera sûrement pour longtemps la mobilisation Facebook, Instagram et Twitter dans leur quête jusqu’au CEO de Starbucks. #AllezHowardUnCafé

Michel et Augustin chez Starbucks

Et Pierre dans tout cela? Pierre, il a eu une mauvaise semaine. Une bien grosse erreur dans la négociation avec un bien gros client lui a donné des sueurs et pris son énergie. Sinon, d’habitude, il passe 3 jours sur le terrain à s’assurer de la bonne mise en place des actions marketing et 2 jours au Mug Brussels à gérer les commandes, les livraisons et les budgets sur le Benelux. Un stagiaire l’assiste 100% du temps sur le terrain.

Guérilla marketing dans le métro

Représenter Colgate dans tous les coins des Yvelines et de la région parisienne, c’était bien, mais après un temps, il cherchait mieux. Il postule chez Michel et Augustin. Déjà dans le processus de recrutement, l’identité et les valeurs de l’entreprise donnent le ton. Même la DRH s’est mise à la guérilla marketing avec créativité dans le métro.

Joli coup de comm’? Pierre y voit bien plus: “Cette comm’ est sincère. Dès l’entretien, tu sens que l’humain fait partie intégrante de la boîte. Ton CV est à peine abordé pour se concentrer sur ta personnalité, sans aucun formalisme (apparent du moins). Dans la foulée de l’embauche, tu te sens intégré dans une grande bande de potes, sans barrière. Michel te salue et connaît ton prénom comme celui de tous les stagiaires.” Cette proximité, il aime ça. Ce sont les RH de Michel et Augustin qui lui ont parlé du poste à Bruxelles. Une pote lui avait bien vendu la ville. Le voilà dans le Thalys. Il ne s’attendait pas à ce que le retail belge soit si différent. La pression n’envahit plus l’ambiance. L’accueil est toujours plus facile, plus chaleureux, ce qui rend le métier commercial plus simple. Par contre, il ressent un plus grand besoin de suivi, comme s’il y avait un risque que les actions ne suivent pas les paroles. Ou alors, c’est peut être juste lui qui a pris de la maturité professionnelle? On va dire ça… Ces jours-ci, si vous croisez Pierre, faites-lui une tape réconfortante sur l’épaule. Il attaque ce mois de février 2016 consacré aux négociations et aux plannings marketing avec les grossistes.

Sur le site de The Mug, il y a aussi…

  • Les portraits de nos membres, des coworkings Brussels et Enghien: filez par ici.
  • Nos lieux en photos, nos offres (postes de coworking, bureaux, salles de réunion) et nos prix: filez par ici.
Appel direct