Chèques-coworking: le Mug est là pour vous aider

Depuis mai 2017, en Wallonie, vous pouvez profiter d’un espace de coworking à prix mini grâce aux chèques-coworking. Martin, dirigeant de la société Successio, a pris la balle au bond.

Martin, dirigeant de la société Successio, s’est installé dans notre maison d’Enghien. Un jour par semaine, il vient aussi travailler à la capitale, au Mug Schuman. Quand il a appris qu’il pouvait réduire son abonnement de 80 %, il a foncé. Oui, mais… pas si simple d’être mis au courant de l’existence de ces chèques: “Le problème, c’est que la Région wallonne communique très peu sur le sujet. J’ai appris l’existence de ces chèques via le Mug. Grâce à l’équipe, qui était derrière moi, c’est devenu un jeu d’enfant!”

Pas si fastidieux que ça!

Comme expliqué dans ce précédent article, plusieurs étapes sont nécessaires pour profiter d’une réduction (pouvant aller jusqu’à -80 %) sur votre abonnement. “Il y a des documents à remplir et à fournir. Ensuite, tout doit être vérifié par l’administration. Ça prend un peu de temps, mais le résultat en vaut la peine”. Pour Martin, c’est bingo: son abonnement ne lui coûte que 20 % du prix de base. “Je ne paye presque plus rien. Parfait, surtout quand on a droit à un lieu sympa, avec du bon café, un Wi-Fi pro… C’est super pour les petites entreprises comme la mienne.”

À -80 %, on n’hésite plus à coworker

Martin comptait déjà s’installer dans un espace de coworking quand il a lancé Successio, mais cette réduction l’a gonflé à bloc: “Nous ne sommes que deux dans la boîte, mais je me voyais mal accueillir Lauranne, ma collègue, chez moi pour travailler. Et puis, le coworking, au-delà d’offrir un bureau, permet d’entretenir des contacts.”

Faites comme Martin, rejoignez-nous…