Portrait d’un coworker: mais qui es-tu Laure?

Vous l’avez croisée, c’est certain, on ne passe pas à côté d’une si grande énergie. Depuis l’automne, Laure se coupe en quatre pour que vous ne manquiez de rien au Mug (thermostat ON, café FULL) et pour vous dénicher une salle de réunion in extremis, notamment. On l’a soumise au jeu de l’interview: 6 questions, à vous de lui poser les autres.

Bosser à Enghien 4 jours et à Bruxelles 1 jour, une mise au vert à l’envers?

“Quelque part oui, c’est vrai, j’ai décidé de venir m’établir à Enghien pour revenir à un environnement plus nature, plus calme. Ce compromis Enghien-Bruxelles me permet de profiter de ma nouvelle vie tout en gardant un certain contact avec la dynamique de la capitale dans laquelle j’ai grandi.”

Webp.net-gifmaker (2)

Comment on se retrouve à postuler pour un coworking comme The Mug?

“Cela s’est fait très naturellement pour moi, ayant travaillé plusieurs années dans un centre d’affaires sur Bruxelles. Après quelques mois d’une expérience toute autre, j’étais très heureuse de revenir à mes premiers amours — l’accueil, la gestion — dans ma nouvelle région.”

Tu es maman de jumelles. Le pire du meilleur?

“Mais il n’y a que le meilleur du meilleur! Si je dois donner une réponse vraiment vraie à la question, je dirais que c’est quand elles font toutes les deux des bêtises en même temps, que l’une essaie de m’échapper par la droite et l’autre par la gauche; là, je ne sais juste pas laquelle suivre.”

Ton secret pour avoir cette pêche, du coup?

“Pas de secret, juste une prédisposition à l’optimisme. Je me lève le matin en me disant qu’une nouvelle journée pleine d’opportunités et de nouvelles rencontres commence, cela me permet de garder la forme pour accomplir mes objectifs.”

Ce que tu t’es dit en premier en entrant au Mug?

“Quel endroit chaleureux et aménagé avec goût! Ce qui m’a marquée plus que les lieux cependant, ce sont les personnes que j’ai pu rencontrer. C’est cliché hein, mais on se sent bien ici.”

Ton prochain challenge pour The Mug?

“Renforcer la notoriété du coworking à Enghien et permettre des échanges encore plus riches entre nos membres. Au-delà du défi, soyons fous, ouvrons le Mug à de nouveaux horizons: troisième espace, nouveau bâtiment, nouvelle ville!”

Sur le site de The Mug, il y a aussi…

  • Les portraits de nos membres, des coworkings Schuman, Flagey et Enghien: filez par ici.
  • Nos lieux en photos, nos offres (postes de coworking, bureaux, salles de réunion) et nos prix: filez par ici.